16,90  TTC

Cette cuvée issue de nos coteaux les plus élevés se trouve enchâssée sur les flancs de ce qui semble être un antique oppidum. Terre argilo-calcaire parsemées de veines rocailleuses favorisant la bonne prospérité des Viogniers et Grenaches. Après une maturation contrôlée, on observe l’apparition de notes douces et contrastées, rondes avec une pointe d’acidité et de subtile flagrance d’abricots et de pêches blanches.

L’orientation Sud-Est des parcelles « Haut-Perdiguier » leur confèrent une exposition exceptionnelle en été comme en hiver. Les abondantes pluies de printemps ruissellent lentement le long des drains naturels composés de rochers et failles calcaires pour alimenter deux puits voûtés dont l’origine se perd dans les brumes de l’histoire.

Ce paysage vallonné de cyprès, d’oliviers et de chênes verts, s’ouvre sur le pied mont-Cévenol tout en étant le belvédère occidental de cette Provence dont le Mistral et le lointain Mont-Ventoux nous renvoient l’échos.